Notre philosophie

Mes convictions fondatrices

pour développer son leadership intérieur et devenir un leader inspirant et inspiré
Humanité

La nature humaine n’est ni bonne ni mauvaise par naissance. Elle est cependant le lieu d’un combat intérieur perpétuel entre le bien (Source de la vie, de l’unité et de l’être) et le mal (forces de division qui impliquent le non-être et manque d’unité). Choisir le bien implique de se mettre à l’écoute de son être, de son intuition profonde, de sa Source afin de retrouver son unité, et d’agir en congruence et en profonde intégrité intérieure.

Conscience

Une démarche de conscience permet de progressivement se reconnecter à notre être, à notre Source. Pour ce faire, nous devons lever –  et nous laisser dépouiller de – tout ce qui nous maintient en division intérieure : nos croyances et schémas intérieurs limitants, nos traumas, nos blessures, et toutes les émotions contenues ou refoulées qui y sont associées. Cette démarche implique un courageux travail de transformation intérieure, de conscience, de découverte et d’amour de soi holistique, qui nous permet d’entrer en contact avec la joie et la paix qui sont déjà là, à l’intérieur.

Amour

L’amour est la plus puissante force motrice de vie et de performance. L’amour – le vrai – n’est ni mièvre, ni complaisant, mais tout à la fois exigeant et bienveillant. L’amour nous met au défi d’oser assumer 100% de responsabilité pour notre vie et d’accomplir notre mission de vie, tout en étant 100% bienveillant envers notre nature humaine.

Responsabilité

Grandir en conscience suppose une attitude intérieure de responsabilisation pleine et entière. Ainsi, d’une part dépasser le statut de victime et redevenir acteur de sa vie. D’autre part, être intransigeant avec nous-même et cesser de nous complaire dans la culpabilité, la faute, le blâme et la (auto-)punition. Accepter intérieurement que l’on s’est trompé, que l’on n’a pas agi à la hauteur de celui que l’on est vraiment, se pardonner résolument et agir en conséquence.

Amour de soi

Dans le même temps, nous accueillir là où nous sommes. Accueillir intérieurement notre vulnérabilité, notre corps et ses besoins, nos intuitions, prendre soin de nous et nous faire résolument confiance. Accueillir sans crainte nos émotions comme révélateurs de nos besoins légitimes non comblés, et les utiliser comme catalyseurs de transformation intérieure pour nous remettre en action et désencombrer notre énergie. Ne plus nous abandonner nous-même, sacrifier qui l’on est, notre identité. Simplement arrêter de nous identifier à notre ego blessé ; le mettre en congé et à la place aimer notre véritable identité, notre Etre.

Ecoute

L’écoute de nos profondeurs est clé. C’est à travers la rencontre intime avec nous-même que l’on va progressivement découvrir avec émerveillement au fond de soi celui/celle que nous sommes. Entrer en contact avec notre vraie nature, écouter notre boussole intérieure, (re)découvrir ce qui nous fait vibrer, nous laisser inspirer, prendre notre place, accomplir notre mission de vie et par là-même rendre nos vies sacrées (sacrifier = rendre sacré) en honorant tout ce que nous sommes et portons en nous.

Relations

L’amour de soi renouvelle progressivement nos relations aux autres. L’amour de soi nous remet dans la Vie tant il conduit à un renouvellement complet de la relation à autrui. Solidement ancré dans notre être et dans notre sécurité intérieure, nous découvrons en effet que l’autre n’est pas un ennemi, mais un être humain vulnérable, aimable et pleinement aimé au même titre que nous. Nous parvenons maintenant à prendre notre place, mettre nos saines limites, et à accueillir autrui dans sa différence sans plus se sentir menacé ni par son regard, ni par ce qu’il est.

Service

L’amour se met au service des autres. Cet amour se met au service des autres – non pour les servir – mais pour les inviter à se révéler et à s’accomplir.

Spiritualité

 Il n’y a pas d’accès à la spiritualité sans humanité. Cet accueil et amour inconditionnel de notre humanité va aussi nous permettre d’entrer en relation vivante ce « bien plus grand que nous » qui se trouve à l’intérieur de nous, au fond du cœur humain, qui nous habite, qui nous précède toujours et auquel nous sommes en permanence invités à nous reconnecter. Ainsi, cette démarche d’amour envers soi conduit à la découverte stupéfiante de cette part divine, cette énergie d’Amour, Dieu au fond de nous. Autrement dit, l’amour conduit à l’Amour.

Acceptation et apprentissage

Acceptation et apprentissage . Accepter notre vie sans nous battre contre ce qui est et nous épuiser (fight). Sans non plus nous anesthésier dans la fuite et l’aveuglement (flight). Sans tomber enfin tomber dans le piège de l’injustice et de la paralysie (freeze).
En toutes choses néanmoins, être pleinement présent à « ce qui est » et rechercher activement ce que nous sommes en train d’apprendre et comment ces événements extérieurs nous aident à grandir en conscience et à user de notre liberté pour changer notre réponse (« response-ability ») et notre posture intérieure face à ces événements (fertilize). Loin de nous résigner, cette attitude de consentement et d’apprentissage permanent nous ramène progressivement à la Vie en nous aidant à faire notre deuil, à nous renouveler intérieurement et à prendre activement notre place.

Vie

La Vie, c’est l’ouverture du cœur qui permet le renouvellement complet de la relation à soi, aux autres, à ce bien plus grand que nous, Dieu, et qui permet de ressentir la joie du faire ensemble et de la communion.

Paix

La paix dans notre monde est d’abord une affaire intérieure et la responsabilité personnelle de chacun de nous. Ce qui changera vraiment le monde, c’est de cesser de nous faire la guerre à nous-mêmes. A l’inverse, nous aimer inconditionnellement et réaliser que nous l’étions déjà. Dirigez et soyez dirigés par l’Amour !

Croire en Dieu peut n'engager à rien, mais croire en l'homme engage à tout
Maurice Zundel